dimanche 29 novembre 2020

Qu’est-ce qu’une mutuelle santé ?

 




La mutuelle santé est un complément à l'assurance maladie. Il peut compenser de nombreuses maladies qui ne peuvent être couvertes par l'assurance maladie. Plusieurs personnes utilisent déjà ce supplément pour profiter des avantages qu'il procure

Une assurance santé

Par rapport à différents produits, le montant de remboursement de l'assurance maladie complémentaire varie considérablement. Certains produits obtiendront un retour de 100%, d'autres produits obtiendront un retour de 150% ou 200%, et parfois il peut atteindre 500%. D'autre part, la compagnie d'assurance peut fournir un avis de remboursement du coût réel, mais cela est rare.

Les syndicats d'entraide avec un remboursement de base de 100% ne rembourseront pas toutes les dépenses de soins infirmiers. Au contraire, ils signifient simplement qu'ils ne supporteront pas les coûts associés au contrat de sécurité sociale. Par conséquent, le fonds commun de placement ne paiera aucun frais excédentaire au médecin.

C'est pourquoi nous devons nous tourner vers les bonnes communautés de Santors: optique, dentisterie, communautés de haut niveau ... afin de rembourser les coûts normaux des soins prodigués.

La santé ne fait pas tout

Premièrement, il est important de faire la distinction entre la portée de la réforme et la portée de l'exclusion. En fait, bien qu'une réforme des soins de santé soit à la fois pertinente et bénéfique pour la société, elle implique certains équipements bien définis plutôt que l'ensemble de la portée des soins. Il est donc judicieux de suggérer «par la construction, en réexaminant les garanties dont elle a besoin, plutôt que la raison de« l'offre dans tous les contrats responsables »obligatoire qui inclut« zéro résiduel payable », a souligné le directeur Yves Poquet. La technologie et les produits de la Macif-Mutualité. Ainsi, par exemple, les personnes qui se concentrent sur l'hospitalisation ou le conseil subiront des frais supplémentaires et choisiront un certain degré de garantie pour minimiser les restrictions voire le paiement nul. Le niveau actuel de l'option. En effet, pour ces postes de soins et de nombreux autres postes de soins (comportement des soignants, médication, cures thermales, etc.), une réforme de la santé à 100% ne changera rien.

Une illustration concrète pour bien comprendre

Pour les experts, les frais de consultation sont de 50 euros. L'assiette de remboursement de la sécurité sociale est de 23 euros, cette cotisation a été incluse à 70% de ce montant et la participation fixe obligatoire de 1 euro est déduite. A l'arrivée, nous vous indemniserons 15,10 euros.

Pour l'assurance maladie complémentaire, un remboursement de base de 23 euros sera demandé à la Sécurité sociale ou à la BRSS. Le prix convenu sera multiplié par 100%. Après cela, la mutuelle prélève le montant correspondant de la sécurité sociale, s'il est de 15,10 euros.

Donc, au total, la mutuelle santé et la Sécurité sociale donnent un remboursement de 22 euros maximal. Si on part d’une visite de professionnel à 50 %, il va rester 28 euros sur la charge.

À partir du 1er janvier 2020, toutes les personnes couvertes par un contrat complémentaire santé responsable vont, de facto, accéder aux offres 100 % santé qui vont se déployer. Certains équipements optiques, certaines prothèses dentaires et certaines aides auditives, dispositifs coûteux, peu ou mal remboursés, vont ainsi être pris en charge à 100 %, c’est-à-dire sans aucun reste à charge pour les patients, par l’Assurance maladie d’une part et par les assureurs santé d’autre part.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire